Rendez-vous au CRFMP

Rendez-vous au CRFMP

FOTOLIA

Nous vous présentons Chris Quigley

Chris Quigley est la coordonnatrice des interventions en cas de crise au CRFMP. Elle constitue le premier arrêt de toute personne ou famille qui vient au CRFMP pour recevoir du soutien en santé mentale. Chris est toujours heureuse de vous écouter et de vous aider à trouver l’aide qu’il vous faut – au sein de notre agence ou auprès d’autres partenaires communautaires.

Nom : Chris Quigley
Poste : Coordonnatrice des interventions en cas de crise


Décrivez-nous votre rôle au CRFMP et les programmes auxquels vous participez.   
Je définis mon rôle comme celui d’une femme à tout faire et d’experte en rien. Ce que je veux dire, c’est que je suis préparée à tout ce qui pourrait atterrir sur mon bureau à tout moment. Je ne peux pas vous dire ce que je fais précisément. Ce n’est pas un travail routinier comme en garderie ou en finances. Ma journée est souvent entrecoupée de nombreuses activités, dont :

  • aider des familles à trouver un camp répondant aux besoins des enfants;
  • chercher un service de garderie d’urgence;
  • prêter une oreille attentive à un conjoint ou une conjointe qui n’est pas de la région et qui trouve difficile de s’établir à Petawawa;
  • aider à administrer une demande de financement pour des besoins particuliers;
  • fournir des renseignements sur la situation pour la garnison;
  • agir à titre de conférencière auprès de groupes prénataux ou postnataux;
  • remplir des formalités d’arrivée pour aider les familles qui demandent des services en santé mentale au sein de l’agence et de la collectivité;
  • soutenir les travailleurs sociaux en matière de thérapie par le jeu pour les cas dont ils s’occupent.

Les gens sauront que je suis là pour écouter, offrir une tasse de thé et prendre le temps de réfléchir à l’aide dont ils ont besoin

Depuis combien de temps travaillez-vous pour le CRFMP?
Je suis au CRFMP depuis près de 15 ans, mais je travaille avec d’autres CRFM depuis plus de 18 ans.

Dites-nous quel est votre bagage (expérience, éducation, etc.)?
J’ai un diplôme en études sur l’enfance et la famille. J’ai passé ma carrière soit à enseigner dans le domaine du service social, soit à travailler dans des domaines comme la dépendance, la santé mentale et l’emploi des jeunes.

À quoi les gens peuvent-ils s’attendre la première fois où ils vous rencontrent?
À un accueil chaleureux et amical qui encourage les gens à raconter leur histoire, quelle qu’elle soit. Les gens sauront que je suis là pour écouter, offrir une tasse de thé et prendre le temps de réfléchir à l’aide dont ils ont besoin. Si les réponses que cherchent les gens ne se trouvent pas dans mon bureau – ou au sein de l’agence –, je ferai de mon mieux pour les diriger vers les endroits au sein de la collectivité où ils peuvent obtenir le soutien qu’ils cherchent.
 
Quel est votre aspect préféré de votre travail pour le CRFMP?
Mon travail. La raison pour laquelle j’aime aller au travail parce que je peux soutenir des gens qui pensaient qu’il n’y avait aucune solution à leur problème. Beaucoup trop souvent, il y a une liste à cocher pour aider les gens; quand une case est cochée, l’affaire est classée et on passe au point suivant… Je tire fierté du suivi que j’effectue auprès des familles lorsque la situation l’exige. Je veille aussi à ce que les gens reçoivent un coup de pouce et non la charité.

Quelle est votre plus grande réalisation ou quel est votre plus grand moment de fierté relativement à votre travail pour le CRFMP?
Pour moi, les plus grandes réalisations ont lieu tous les jours – aider les gens à voir que même lorsqu’ils sont à leur plus bas, ils ont encore cet élan qui les pousse à ne jamais dire jamais. Par exemple, il arrive que des parents m’appellent pour me dire qu’ils ne trouvent pas de garderie ou de programme de loisirs pour leur enfant qui a des besoins particuliers; ils croient qu’il n’y a aucune aide pour leur situation. Je peux poser une question, obtenir des réponses et trouver un moyen de leur apporter de l’aide. Je peux leur présenter du financement et des programmes pour toute la famille. À la fin de la journée, ils sont très reconnaissants. 

Prendre contact avec la collectivité et trouver de l’aide pour les familles dont les problèmes ne relèvent d’aucun service de notre agence est une autre réalisation. En tant que coordonnatrice de l’intervention en cas de crise, je m’efforce de soutenir les familles des militaires et d’autres services au sein du CRFMP dans le cadre de mes activités quotidiennes.

D’où venez-vous et qu’est-ce qui vous a attirée à Petawawa? Depuis combien de temps vivez-vous ici?
Je suis une vraie fille de la côte Est et ça parait parce que je m’investis complètement dans mon travail. Mon père m’a toujours enseigné que ce qui mérite d’être fait mérite d’être bien fait, et je vis selon cette maxime qui m’a été inculquée quotidiennement depuis ma plus tendre enfance. Je suis à Petawawa depuis 15 ans, et si je ne peux pas être chez moi sur la côte Est, il n’y a pas d’autre endroit où j’aimerais mieux être qu’ici.

Quel conseil donneriez-vous aux familles qui s’acclimatent à Petawawa?
Prenez le temps de connaître la région et votre CRFM. Il y a beaucoup de choses à voir et à faire à Petawawa. Profitez des programmes et des services qui sont offerts au sein de la collectivité et au sein de l’agence. Commencez par faire du bénévolat, apprendre quels sont les meilleurs endroits dans la nature pour faire un pique-nique ou une randonnée et trouver les parcs locaux. Ces possibilités s’ouvrent à vous, vous n’avez qu’à en faire l’essai. Pour ma part, lorsque j’ai emménagé ici, je n’étais pas certaine de pouvoir m’adapter ou de pouvoir travailler. Il y a quinze ans de cela, j’ai commencé en faisant à peine 11 heures par semaine au CRFM et maintenant, il n’y a pas assez d’heures dans une semaine pour faire le travail que j’aime.

Quel aspect aimez-vous le plus dans le fait d’habiter dans la région? Qu’est-ce que vous aimez le plus de l’hiver? Et de l’été?
La température estivale est parfaite pour le jardinage et la randonnée pédestre et en montagne, les promenades pour trouver des petites boutiques uniques et profiter de la nature environnante. J’aime me rendre à la plage de Petawawa Point avec un bon livre et me trouver un endroit au bord de l’eau. L’hiver, il y a de belles pistes pour le ski de fond, la motoneige et la luge. Vraiment, la vie sera ce que vous en faites. Vous retirerez de Petawawa ce que vous investissez dans Petawawa.

Laissez-nous encore quelques paroles de sagesse – quelle est votre citation préférée?
Aimez ce que vous faites et faites ce que vous aimez. La vie est ce qu’on en fait. Mettez-vous en tête de réussir et vous réussirez. Nous pouvons vous aider, mais vous seuls pouvez le faire!