Membres de la famille et amis
SBMFC

Membres de la famille et amis

Il peut être difficile de soutenir une personne aux prises avec une blessure de stress opérationnel (BSO). Vous pouvez ressentir de la culpabilité, de la frustration ou de la colère puisque vous n’êtes pas en mesure de remédier à ses enjeux de santé physique ou mentale. Son évitement devient le vôtre et vous vous adaptez à ses comportements, son humeur et ses habitudes. Cela peut avoir une incidence négative sur la qualité de vie de votre famille. Au fil du temps, l’évolution de la dynamique familiale peut avoir des répercussions importantes sur les familles des personnes qui vivent avec une BSO. Elle peut se manifester par une fatigue de compassion, un traumatisme transmis par personne interposée, une toxicomanie, de la colère, une dépression ou un isolement.
« Ces derniers mois ont été très difficiles et je me suis sentie seule et très isolée. La possibilité de nouer des liens avec des personnes qui comprennent ce que je vis m’a donné la force de continuer à me battre pour mon mari et sauver notre mariage. » 
La bonne nouvelle dans tout cela est que les relations avec une personne aux prises avec une BSO peuvent être saines, apporter un grand soutien et constituer une source d’épanouissement 
 

Obtenir de l’aide

Quoi que vous viviez, il y a un groupe de personnes près de chez vous qui vivent la même chose que vous en ce moment. Le SSBSO peut vous aider à tirer parti de notre communauté pleine de compassion, de sagesse et d’expérience. 
 
Les questions à vous poser : Faire appel au SSBSO peut vous aider :
  • Avez-vous l’impression de marcher sur des œufs en tentant de ne froisser personne? 
  • Avez-vous l’impression que le membre de votre famille est différent de ce qu’il était auparavant? 
  • Vous sentez-vous épuisé émotionnellement ou physiquement? 
  • Avez-vous l’impression que personne ne saura comprendre votre quotidien?
  • comprendre les blessures de stress opérationnel; 
  • apprendre comment soutenir un être qui vous est cher; 
  • apprendre à fixer des limites saines; 
  • soutenir et encourager votre propre bien-être et votre autogestion de la santé; 
  • avoir accès à d’autres ressources et obtenir des services de soutien.
Que ce soit des activités individuelles ou en groupe, vous avez le choix du type de soutien que vous souhaitez recevoir. La première étape consiste à communiquer avec un coordonnateur du SSBSO. Il vous offrira de l’espoir, de l’acceptation et ne vous jugera pas, puisqu’il a vécu ce que vous vivez. 

La conversation demeure confidentielle, empreinte de respect et sans jugement en tout.