Se départir des objets de l’être cher
istock

Se départir des objets de l’être cher

Lors de la perte d’un être cher, les biens personnels de la personne ont une énorme signification. Cela peut prendre un an ou plus avant d’être prêt à se départir des objets de l’être cher, ce qui peut éviter les regrets à long terme. Allez-y étape par étape. En cas de manque d’espace dans votre maison, un sous-sol inutilisé ou la location d’une unité d’entreposage pourrait résoudre le problème. Comme c’est souvent le cas avec le deuil, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de gérer les choses, mais faire un plan est toujours une bonne idée. Fixez-vous des objectifs pour accomplir cette tâche et pensez à des personnes particulières qui seront vos meilleurs soutiens.

Lorsque vous êtes prêt à commencer, gardez cinq catégories à l’esprit. Concentrez-vous sur la réalité. Même si c’était le costume préféré de votre père, si personne de la famille ne veut le porter, il n’a probablement pas sa place dans une boîte à souvenirs.

GARDER : avez-vous de la place pour ces articles? Pouvez-vous prendre une photo des objets à la place? Pouvez-vous créer quelque chose de significatif à partir de certains d’entre eux? Envisagez des moyens de conserver et d’exposer un sous-ensemble important d’objets tout en laissant aller le reste.
  • Prenez des échantillons des vêtements préférés de l’être cher et créez quelque chose à conserver dans votre maison, comme une courtepointe ou une housse pour un coussin.
  • Encadrez les pages de titre de ses livres préférés dans des cadres de haute qualité et suspendez-les dans votre maison.
  • Organisez une boîte-cadre remplie de petits objets, de photos, de médailles et de souvenirs.
VENDRE : c’est un processus qui peut être émouvant. Vous pouvez le faire vous-même ou encore payer quelqu’un pour le faire à votre place.
  • Les entreprises spécialisées dans la vente de succession savent ce qui a de la valeur et ce qui n’en a pas; quelqu’un se déplacera à la maison, inspectera le tout et établira un plan pour vendre aux enchères ou non tous les articles de valeurs.
  • Annoncez les articles sur Kijiji, Craigslist ou sur les médias sociaux comme Facebook ou faites une vente-débarras. Ce sont des options gratuites. Passez une annonce dans le journal local. Faites quelques recherches à l’avance afin de demander un prix équitable.
DONNER :
  • Pensez à l’Armée du Salut, Diabète Canada, Goodwill, aux refuges pour sans-abri, etc.
  • Appelez le ministère des Services sociaux, le YMCA/YWCA, les services locaux d’immigration et de soutien ou les églises pour savoir s’ils acceptent des dons.
  • Les bibliothèques ou les librairies de livres d’occasion peuvent prendre des livres.
  • Apportez des magazines dans les cabinets médicaux ou les salles d’attente, etc.
  • Lorsque vous donnez l’ordinateur, l’ordinateur portable ou le téléphone cellulaire d’un être cher, assurez-vous que toutes les informations ont été effacées des disques durs. Une recherche rapide sur Google vous fournira des informations sur la façon d’effacer le disque dur ou vous pouvez apporter l’appareil dans un magasin de réparation informatique local.
INCERTAIN : Il est possible que vous ne sachiez vraiment pas quoi faire avec certains objets. Si cela se produit, placez-les dans la boîte « incertain » et continuez. Fixez une limite d’articles pour votre boîte « incertain » afin de ne pas perdre le contrôle.

ÉLIMINER : Produits de nettoyage, produits chimiques et médicaments – gardez à l’esprit que ces articles ont une incidence sur notre environnement s’ils ne sont pas éliminés correctement. Votre pharmacie peut se débarrasser des médicaments.

Bien que cela puisse être une tâche très difficile, ce peut aussi être une guérison. Il y aura peut-être des larmes, mais il y aura probablement autant de partage de souvenirs et de rires. Sans oublier le sentiment d’accomplissement.