family in kitchen
iStock

Bien manger et rester en santé en établissant des objectifs nutritionnels pour 2021

Vous êtes ce que vous mangez. La raison pour laquelle ce proverbe est si populaire, c’est qu’il renferme une dose d’authenticité. Ce que nous consommons a une incidence sur tous les aspects de notre vie. Une bonne alimentation donne de l’énergie, repousse les maladies et améliore le bien-être. Une mauvaise alimentation peut entraîner de nombreux problèmes de santé et réduire votre espérance de vie.
 
Une alimentation adéquate permet également de gérer le stress. Les militaires et leurs familles sont en proie à des facteurs de stress uniques; la vie militaire est rigoureuse et nécessite une forme physique et mentale optimale. La pandémie de COVID-19 sévissant toujours, il est particulièrement important de garder votre système immunitaire au meilleur de sa forme. Bien alimenter votre organisme vous aidera à relever ces défis.
 
Un régime alimentaire sain   est composé de quelques notions de base, soit une grande quantité de légumes et de fruits, de grains entiers et d’aliments riches en protéines, en plus d’éviter les aliments indésirables.
 
Voici quelques conseils pour commencer.
 
Des aliments de rechange sains pour un corps sain
 
Les aliments transformés et raffinés comprennent souvent des niveaux malsains de sucre ajouté, de sodium, de matières grasses et d’agents de conservation. Essayez de vous en tenir aux aliments entiers ou non transformés autant que possible.
 
Choisissez des grains entiers plutôt que raffinés, et ayez beaucoup de fruits et de légumes sous la main, affirme Victoria Stead, diététiste autorisée et gestionnaire de la promotion de la santé au sein des Programmes de soutien du personnel (PSP), Services de bien-être et moral des Forces canadiennes. Si vous voulez savourer une sucrerie ou des pâtisseries, limitez-vous à des portions plus petites.
 
« Dégustez votre nourriture. Cela peut sembler facile, mais nous oublions vraiment de goûter à nos aliments la plupart du temps », déclare Mme Stead. Mettre l’accent sur vos sentiments de faim et de satiété, porter attention à vos choix alimentaires et vous concentrer tout en mangeant peuvent contribuer grandement à une alimentation saine.
 
Élaborer un plan alimentaire
 
La création et le respect d’un plan alimentaire sont une étape importante pour garantir une alimentation équilibrée, et c’est une excellente façon de rester motivé et sur la bonne voie.
 
« La planification des repas vous aidera à minimiser les collations et vous évitera de vous tourner vers la restauration rapide », renchérit Mme Stead.
 
Il est tout aussi important de garder un plan souple. Si vous sautez une journée, ou si vous ne suivez pas le plan comme prévu, c’est correct, ajoute Mme Stead. « Il est important d’avoir une alimentation équilibrée, qui laisse place aux sucreries et aux gâteries. »
 
Le Guide alimentaire canadien offre également d’excellents conseils pour la planification des repas, de la liste d’épicerie jusqu’au début de la cuisson. La planification des repas peut également vous faire économiser de l’argent et du temps lors des courses et réduire le gaspillage alimentaire.
 
Remplacer l’alcool et la boisson gazeuse par de l’eau gazéifiée
 
Nous jumelons souvent les aliments à des boissons, comme le vin ou les boissons gazeuses et, bien qu’il n’y ait aucun mal à consommer ces boissons avec modération, le faire régulièrement peut accroître les sucres, le sodium et les calories vides indésirables.
 
« Essayez de remplacer l’alcool par de l’eau gazéifiée avec une saveur ajoutée de fruits », affirme Mme Stead. Elle conseille de faire de l’eau votre boisson de choix, ce que privilégie aussi le Guide alimentaire canadien.
 
Vous avez faim ou vivez une situation difficile?
 
« Dans les moments difficiles, nous pouvons choisir la nourriture comme échappatoire aux émotions négatives », dit Mme Stead. « Devenir conscient de vos signaux de satiété est un moyen de reconnaître vos habitudes alimentaires et de savoir si vous avez vraiment faim ou si l’alimentation devient un mécanisme de défense. »
 
Elle suggère de découvrir d’autres façons de gérer les émotions complexes que la pandémie ou votre travail pourrait susciter, comme l’exercice physique, la méditation ou la respiration profonde.
 
Se montrer indulgent
 
Mme Stead est d’avis qu’il ne faut pas être dur envers vous-même si vous vous gâtez parfois plus que prévu, ou si vous vous éloignez de votre plan alimentaire. Continuez plutôt à travailler pour « établir une relation positive avec les aliments et réfléchir à ce que vous pouvez faire à l’avenir pour augmenter vos chances de succès », souligne-t-elle.