Medical
Thinkstock

Services de santé pour les familles de militaires en Turqie

Norme des soins

Les normes médicales et dentaires sont très élevées. La plupart des médecins parlent anglais et ont fréquenté une école de médecine aux États-Unis. Il y a également de nombreux hôpitaux privés en Turquie. Par le passé, des Canadiens ont eu des enfants lors de leur affectation en Turquie et tous ont été satisfaits par le niveau de soin et de services qu’ils ont reçus. Les soins de santé ont tendance à être moins dispendieux que dans plusieurs endroits en Europe et il y a de nombreux hôpitaux publics et privés partout dans le pays.
 

Accès aux services

L’ambassade fournira une liste de médecins et de dentistes afin que vous puissiez effectuer votre choix. Vous pouvez généralement avoir accès à tous les services dont vous avez besoin. En Turquie, les services de chiropractie peuvent ne pas être disponibles, mais un médecin recommandera souvent la physiothérapie au lieu de cela.
 

Paiement

Plusieurs médecins demandent à ce que leurs services soient payés en argent comptant, cependant certains acceptent le paiement par carte de crédit. Soyez préparé. Le processus de remboursement peut être un peu long.
 

Services pharmaceutiques

Les pharmacies (eczane) sont nombreuses dans les villes majeures. Les gens vivant en Turquie trouveront que l’accès aux médicaments en pharmacie est relativement facile puisque plusieurs médicaments sous ordonnances sont disponibles à peu de frais et sans ordonnances. La majorité des quartiers des villes majeures ont une pharmacie de garde généralement ouverte 24 heures par jour.
 

Dentistes

Les soins dentaires sont comparables à ceux du Canada et plusieurs dentistes ont fait leurs études à l’étranger. La plupart de l’équipement est de pointe.
 

Spécialistes

Les spécialistes sont disponibles et facilement accessibles. Les médecins de famille traitent souvent un nombre restreint de problèmes. Il n’est pas inhabituel d’être orienté vers un spécialiste pour des choses telles que des examens mammaires routiniers, des tests de PAP et des troubles mineurs tels que des maux de gorge.