Pour en savoir plus sur le PFV

Pour en savoir plus sur le PFV

Pour en savoir plus PROGRAMME POUR LES FAMILLES DES VÉTÉRANS (PFV)

 

  Bref historique

Le PFV a vu le jour en tant que projet pilote dans sept centres de ressources pour les familles des militaires (CRFM) en novembre 2015. Fort du succès remporté par cet essai, Anciens Combattants Canada (ACC) a finalement annoncé, en mars 2018, la mise en place du Programme pour les familles des vétérans (PFV).
 
Financé par ACC, ce programme s’inscrit dans l’esprit de reconnaissance du rôle joué par les familles militaires auprès de leurs proches travaillant ou ayant travaillé au sein des Forces armées canadiennes (FAC) :

 

 

Les anciens combattants libérés pour raisons médicales et leurs familles auront droit à un accès illimité aux 32 centres de ressources pour les familles des militaires partout au Canada.
 
Les  familles font partie intégrante du bien-être des anciens combattants et c’est pourquoi nous améliorons et élargissons les programmes et les services qui sont axés non seulement sur les vétérans, mais aussi sur leurs familles.
 
Le 1er avril 2018, les vétérans des Forces armées canadiennes (FAC) qui sont libérés pour des raisons médicales le 1er avril 2018 ou après cette date, ainsi que leurs familles, auront un accès illimité au Programme pour les familles des anciens combattants. Les centres de ressources pour les familles des militaires (CRFM) sont un carrefour pour les collectivités militaires et le fait d’inclure les vétérans dans leurs programmes constitue un prolongement naturel de la gamme de services des CRFM. »​
Source : Anciens Combattants Canada (15 mars 2018). « Le ministre O’Regan annonce l’élargissement du Programme pour les familles des anciens combattants ».  Cliquez ici pour accéder au communiqué.


 À l’échelle du pays, l’investissement d’Anciens Combattants Canada représente ainsi un engagement de 147 millions de dollars sur six ans envers les vétérans et leurs familles.

Pour faciliter l’accès au PFV, des postes permanents de coordonnateur et de coordonnatrice pour les familles des vétérans ont été créés dans tous les CRFM canadiens.

 



  Foire aux questions
 

Qui a droit au PFV ? 
  • Les membres des Forces armées canadiennes libérés pour des raisons médicales (depuis le 1er avril 2018) ;
  • Les vétérans libérés pour des raisons médicales (depuis le 1er avril 2018) ;
  • Les membres de la famille d’un membre des Forces armées canadiennes libéré pour des raisons médicales ou d’un vétéran libéré pour des raisons médicales (depuis le 1er avril 2018).
 
Prenez note que le CRFM de Bagotville offre tout de même un service d’aiguillage vers des ressources externes aux militaires qui ont été libérés des FAC pour des raisons médicales avant le 1er avril 2018. Cette aide est également proposée à leurs familles.


Quel est le but du PFV ?
 
Le Programme pour les familles des vétérans (PFV) vise à soutenir les militaires et les vétérans libérés pour des raisons médicales ainsi que leurs familles pendant leur transition de la vie militaire à la vie civile, en favorisant leur santé et leur bien-être pendant cette période.
   
   
Comment puis-je accéder au PFV ?
 
Ici même au CRFM de Bagotville ! Vous n’avez qu’à vous présenter ou encore à nous téléphoner. Notre coordonnateur ou notre coordonnatrice pour les familles des vétérans assurera ensuite un suivi avec vous.
 
Si vous n’êtes pas situé à proximité du CRFM de Bagotville, vous pouvez accéder au programme ainsi : 
   
Qui sera mon point de contact au CRFM ?
 
Notre coordonnateur ou notre coordonnatrice pour les familles des vétérans ! Cette ressource adhère à un ordre professionnel et vous accompagne dans la plus grande confidentialité.
 
   
Quelle est la mission du coordonnateur ou de la coordonnatrice pour les familles des vétérans du CRFM de Bagotville ?
 
Comme les besoins de chaque famille sont uniques, la mission du coordonnateur ou de la coordonnatrice du Programme pour les familles des vétérans est de vous aider à déterminer les besoins de votre famille pour ensuite vous orienter vers des programmes de transition et des services offerts dans la communauté.
 
Il ou elle pourra vous aider à trouver les programmes et les services les mieux adaptés à votre situation, et ce, que vous ayez besoin :
 
  • d’être renseignés sur des groupes communautaires de la région ;
  • de participer à des programmes de transition ;
  • d’être orientés vers des ressources externes ou d’obtenir du soutien sous forme d’intervention ;
  • d’assister à des ateliers conçus sur mesure par des partenaires d’ACC.
 
En bref, il ou elle est là pour faciliter la transition de la vie militaire à la vie civile des militaires libérés pour des raisons médicales et leurs familles.
 
Un accompagnement personnalisé vous est ainsi offert.
   
   
Dois-je respecter une date limite afin que ma famille et moi ayons accès à un centre de ressources pour les familles des militaires ?

Malgré la période définie de 2 ans vous assurant un accompagnement privilégié après votre libération, il n’y a aucune date limite pour les vétérans libérés pour des raisons médicales et leurs familles. À tout moment, vous pouvez demander du soutien ou des conseils auprès de votre CRFM.
   
   
Les réservistes et leurs familles sont-ils admissibles au Programme pour les familles des vétérans ?

Ils le sont si le réserviste est en voie de libération pour des raisons médicales ou a été libéré le 1er avril 2018 ou après.
   
   
Si un vétéran libéré pour des raisons médicales utilisant les programmes et services du PFV décède, est-ce que sa famille peut continuer d’avoir accès au PFV ?

Oui, puisque le sacrifice des familles de militaires est reconnu au sein des FAC. Le CRFM continuera d’accorder du soutien aux familles, selon leur volonté.